Volvo, Daimler et Traton investissent 593 millions de dollars pour construire un réseau de recharge de camions électriques – TechCrunch


Groupe Volvo, Daimler Truck et l’activité poids lourds AG de Volkswagen, le groupe Traton annoncé lundi, un accord non contraignant pour la construction d’un réseau de bornes de recharge publiques hautes performances pour les poids lourds électriques et les bus longue distance à travers l’Europe. La nouvelle a été rapportée pour la première fois par Reuters.

Les trois principaux constructeurs automobiles européens investiront 500 millions d’euros (~ 593 millions de dollars US) pour installer et exploiter 1 700 points de recharge dans des endroits stratégiques et à proximité des autoroutes. Ils ont l’intention de finaliser l’accord d’ici la fin de cette année et de démarrer les opérations l’année prochaine, dans l’espoir d’augmenter considérablement le nombre de points de recharge alors que les entreprises recherchent des partenaires supplémentaires pour la future coentreprise.

L’entreprise est censée être un catalyseur pour se préparer à la Objectifs de l’Union européenne d’un transport de marchandises neutre en carbone d’ici 2050. L’un des principaux éléments dissuasifs pour les particuliers et les entreprises de transport de passer aux véhicules électriques a toujours été le manque d’infrastructures de recharge. En construisant cette infrastructure, Volvo, Daimler et Traton peuvent également s’attendre à augmenter leurs propres ventes de camions et de bus électriques.

“C’est l’objectif commun des constructeurs de camions européens d’atteindre la neutralité climatique d’ici 2050”, a déclaré Martin Daum, PDG de Daimler Truck, dans un communiqué. « Cependant, il est essentiel que la construction de la bonne infrastructure aille de pair avec la mise en place du CO2-camions neutres sur la route. En collaboration avec le groupe Volvo et le GROUPE TRATON, nous sommes donc très heureux de franchir cette étape pionnière pour établir un réseau de recharge haute performance à travers l’Europe. »

Le partenariat entre Volvo et Daimler n’est pas sans précédent. En mai, les deux concurrents se sont associés pour produire des piles à combustible à hydrogène pour les camions long-courriers pour réduire les coûts de développement et augmenter les volumes de production. Cette dernière entreprise est un autre signal que les grandes entreprises se regroupent pour résoudre les problèmes liés au climat dans l’industrie.

L’association européenne de l’industrie automobile, l’ACEA, a demandé jusqu’à 50 000 points de recharge haute performance d’ici 2030. Le PDG de Traton, Matthias Gruendler, a déclaré à Reuters qu’environ 10 milliards d’euros seraient nécessaires pour construire l’infrastructure européenne afin qu’elle soit entièrement électrifiée d’ici 2050.

Selon un communiqué publié par Volvo, cette entreprise est également un appel à l’action pour les autres acteurs du secteur, comme les constructeurs automobiles ou les gouvernements, à travailler ensemble pour assurer l’expansion rapide nécessaire pour atteindre les objectifs climatiques.

Les bornes de recharge seront indépendantes de la marque et les opérateurs de flottes de véhicules électriques à batterie pourront utiliser à la fois la recharge rapide pendant la période de repos obligatoire européenne de 45 minutes pour les transports longue distance et également recharger la nuit.

La coentreprise opérera sous sa propre identité d’entreprise à partir d’Amsterdam. Volvo, Daimler et Traton détiendront des parts égales dans l’entreprise mais continueront à se faire concurrence dans tous les autres domaines.



Source link