Test OnePlus Nord 2 5G : notre avis


Jadis, OnePlus ne lançait qu’un à deux smartphones par an mais ce temps est maintenant révolu. En juillet 2020, le constructeur chinois commercialisait le OnePlus Nord, premier membre d’une gamme plus accessible qui a très vite donné naissance à des déclinaisons encore plus abordables, les OnePlus Nord N10 et Nord N100. Plus récemment, nous avons eu le droit à un OnePlus Nord CE 5G, version plus premium des deux terminaux cités plus tôt. Voici désormais le OnePlus Nord 2, le nouveau porte-étendard des Nord qui a tout pour séduire les consommateurs à la recherche d’une proposition équilibrée à moins de 400€ (399€ pour la version 8 + 128 Go et 499€ pour la version 12 + 256 Go).

Fuuuuusion ha !

Le OnePlus Nord 2 est un savant mélange entre le OnePlus Nord et le OnePlus 9, l’un des fleurons du fabricant aux côtés du OnePlus 9 Pro. On retrouve ainsi le format du premier avec une diagonale d’écran de 6,43 pouces, le poinçon des deux modèles et le bloc photo du dernier mais sans le logo de Hasselblad réservé aux flagships. Le smartphone est très bien fini. Dommage que le dos de notre modèle d’essai (Blue Haze) soit si glissant. OnePlus propose cependant un coloris Gray Sierra mat.

Steven Fafard/CNET

Un écran vibrant et net

L’écran du OnePlus Nord 2 est le même que celui de son prédécesseur. On profite d’une dalle AMOLED capable de diffuser des contenus dans une définition Full HD+ (1080 x 2400 pixels / 410 ppp). Elle est aussi compatible HDR10+ et offre un taux de rafraîchissement de 90 Hz. Ce dernier n’est pas adaptatif, c’est donc à vous de choisir entre 60 et 90 Hz. À cela s’ajoutent plusieurs options agissant sur la qualité d’image comme AI Resolution Boost (upscaling sur YouTube, Snapchat et Instagram) et AI Color Boost (amélioration des couleurs et du contraste sur NX Player, YouTube et VLC).

L’afficheur est bien lisible dans toutes les conditions mais pour une retranscription fidèle des couleurs avec les réglages par défaut, on repassera, le Nord 2 appréciant un peu trop les basses températures. Il est néanmoins possible de rectifier le tir en ajustant quelques paramètres.

oneplus-nord-2-cnet-hoyle-2

Andrew Hoyle/CNET

S’il fait l’impasse sur le port mini-jack, le Nord 2 se dote de deux haut-parleurs stéréo de bonne facture.

Steven Fafard/CNET

Un puissant processeur MediaTek

Surprise, OnePlus s’associe avec MediaTek et équipe son smartphone d’un SoC Dimension 1200 IA. Pour rappel, le OnePlus Nord premier du nom abrite un Qualcomm Snapdragon 765G. L’entreprise nous affirme que le MediaTek Dimensity 1200 AI, dont elle détient l’exclusivité, est aussi bon qu’un Snapdragon 870. Bien qu’il ne soit pas à la hauteur de l’iPhone 12 Pro Max en termes de benchmarks, le Nord 2 a battu le Pixel 5 et n’était pas loin du OnePlus 9, pourtant plus cher. Il est certainement assez puissant pour les jeux, la retouche photo et le streaming vidéo, et la navigation dans l’interface Android 11 s’est déroulée sans accroc.

Andrew Hoyle/CNET

Vous l’aurez peut-être compris, “AI” renvoie à l’intelligence artificielle et à des algorithmes qui interviennent ici sur la partie écran et la partie photo.

Android 11 et OxygenOS 11.3

Le Nord 2 fonctionne sous Android 11, sur lequel OnePlus a apposé son logiciel habituel OxygenOS dans sa version 11.3. Le smartphone est assuré d’obtenir deux ans de mises à jour Android – donc une mise à jour vers Android 12 cet automne et vers Android 13 l’année prochaine – avec une année supplémentaire de mises à jour de sécurité après cela. Nous aimons beaucoup la surcouche de OnePlus car elle est soignée, facile à utiliser et n’encombre pas le smartphone avec des services et applications préinstallés.

Andrew Hoyle/CNET

Des caméras arrière décentes

Nous n’avons pas encore effectué notre série complète de tests sur cette partie, mais ce que nous avons vu pour le moment est assez enthousiasmant. Pour la photo, OnePlus fait confiance à l’ultra grand-angle des OnePlus 9 et 9 Pro qui devient ici le grand-angle du Nord 2. On est donc sur un capteur Sony IMX766 de 50 mégapixels (f/1,88 et 119,7°) qui nous avait dans l’ensemble séduits lors de notre test des deux fleurons. Ce capteur est associé à un ultra grand-angle de 8 mégapixels et un monochrome de 2 mégapixels. La prise de selfies s’effectue à l’aide d’un capteur Sony IMX615 de 32 mégapixels. Côté software, 22 scénarios différents sont reconnus en photo et en vidéo. On note également la présence d’un mode portrait nocturne et d’un mode Dualview pour enregistrer avec la caméra principale et la caméra frontale simultanément.

img20210719211858

Test de la caméra principale du OnePlus Nord 2. Andrew Hoyle/CNET

img20210719203538

Test de la caméra principale du Nord 2 de OnePlus. Andrew Hoyle/CNET

img20210719203535

Test de l’ultra grand-angle du Nord 2 de OnePlus. Andrew Hoyle/CNET

img20210719204425

Test du capteur principal avec zoom numérique 2x du OnePlus Nord 2. Andrew Hoyle/CNET

Les images extérieures capturées avec le module principal semblent bien exposées et présentent beaucoup de détails ainsi que des couleurs naturelles. S’il manque de précision, l’ultra grand-angle de 8 mégapixels reste capable de servir de belles images en extérieur. Il y a une option pour un zoom 2x, mais il n’y a pas de téléobjectif, donc ce 2x résulte d’un recadrage numérique de la photo. Les résultats sont toujours satisfaisants, même s’il faut garder à l’esprit que vous n’obtiendrez pas le meilleur de cet équipement en procédant de cette façon.

Le capteur monochrome de 2 mégapixels est clairement dispensable. Si vous voulez de belles images en noir et blanc, utilisez le grand-angle et des applications comme Adobe Lightroom ou Snapseed pour avoir un contrôle total sur la conversion en mono.

Steven Fafard/CNET

Une charge rapide incroyable

La configuration du Nord 2 est complétée par deux batteries d’une capacité totale de 4500 mAh et le smartphone dispose de la même recharge rapide de 65W que la série OnePlus 9. Ainsi, 30 minutes suffisent pour retrouver les 100%. Impressionnant. Avec ses 4500 mAh, le OnePlus Nord 2 tient en moyenne une journée et demie avant de s’éteindre. Rien de bien folichon mais la rapidité de la charge compense. Précisons que le Nord 2 ne supporte pas la charge sans fil.

oneplus-nord-2-cnet-hoyle-6

Andrew Hoyle/CNET

Un point sur la concurrence

Le OnePlus Nord 2 joue dans la même cour que le Xiaomi Mi 11 Lite 5G (399€) et le realme GT (499€), deux smartphones qui ne lésinent clairement pas sur les moyens. Mais s’ils avancent de solides arguments dans quasiment tous les domaines, ils pourraient faire mieux en matière de photographie et d’autonomie.

Conclusion

OnePlus a marqué les esprits avec son premier Nord. Un solide retour de la marque sur le marché du milieu de gamme et un essai transformé par cette deuxième génération. Le OnePlus Nord 2 affiche en effet une fiche technique bien alléchante avec des concessions acceptables. La série 9 de OnePlus est à notre avis la plus menacée par ce smartphone qui partage bon nombre de ses caractéristiques mais dont le prix de départ est bien moins élevé : à partir de 719€ et 919€.



Source link