Test LG Gram 16 : notre avis


Lorsqu’on nous demande conseil sur le choix d’un ordinateur, ce sont toujours
les mêmes questions qui reviennent dont celle concernant l’usage de l’appareil :
le plus souvent à poste ou souvent en situation de mobilité. La réponse
conditionne aussi une autre question qui est celle du choix de la taille
d’écran. Si on doit transporter régulièrement l’appareil, une taille de 14
pouces maximum s’impose.

Ce n’est pas l’avis de LG qui propose une gamme de PC appelés LG Gram. On
découvre qu’ils portent bien leur nom quand on soulève un des ces modèles qu’on
accepterait volontiers de transporter avec soi tellement le poids de l’appareil
est minime comparé à la taille de l’écran. Nous partons ici à la découverte du
LG Gram 16 que nous avions découvert en exposition lors de l’arrivée de Windows
11.

L’appareil est livré avec son alimentation de 65W qui se connecte via un des
deux ports USB-C Thunderbolt. Le capot en noir en alliage de magnésium de
couleur noir mat est sobre et ne semble pas retenir facilement les traces de
doigts.

Capot

Sous l’appareil des petits orifices de part et d’autre se chargeront de
délivrer le son et l’entrée d’air tout aussi discrète alignée horizontalement le
long de l’appareil s’occupera du refroidissement.

Dessous

Outre les ports Thunderbolt, on trouve à gauche une sortie HDMI et une prise
mini jack audio.

Ports gauche

De l’autre côté, l’encoche Kensington assurera de pouvoir sécuriser
l’appareil contre les envieux que le bel aspect de l’appareil ne manquera pas
d’attirer. Deux posts USB 3.2 accueilleront les périphériques et le lecteur de
carte les modèles MicroSD.

Ports droite

Quand on déplie l’appareil, on découvre un large trackpad plutôt agréable et
un clavier avec pavé numérique, ce qui est plutôt rare sur les portables, mais
que la taille de l’écran de 16 pouces rend ici possible.

Clavier

La frappe est un peu sèche, mais on se fait vite à la disposition du clavier
avec ses touches bien espacées. LG fournit aussi un accessoire que l’on n’a pas
l’habitude de voir, un revêtement en plastique ou silicone très fin et
extensible qui vient se placer sur le clavier. Cet accessoire facultatif vient
de façon surprenante adoucir la frappe, mais gâche un peu le côté esthétique. Il
aura toutefois l’avantage de protéger le clavier de la poussière et autres
objets ou liquides.

Protection clavier

La seule touche qui n’est pas recouverte est celle de l’alimentation qui
dissimule aussi un lecteur d’empreinte. Le rétroéclairage sur 2 niveaux se
contrôle via une touche de fonction.

Alimentation

Passé notre petite séance photo, au moment de transporter l’appareil dans
notre espace de travail, on se rend compte que la taille de l’objet n’est
vraiment pas en rapport avec son poids. Tenir cette machine 16 pouces d’une main
se fait sans aucun effort alors que le châssis reste quant à lui parfaitement
rigide.

Windows 11 est déjà préinstallé, le LG Gram était en effet un des premiers PC
portables à accueillir nativement le nouveau système d’exploitation Microsoft.
LG a personnalisé avec gout l’interface avec un fond d’écran et quelques touches
de rose en tant que couleur d’accentuation. L’affichage de la dalle IPS 2560 x
1600 pixels est flatteur, mais le revêtement brillant de l’écran est sujet aux
reflets. On apprécie la finesse des bordures même sur celle supérieure qui accueille la webcam.

Écran

Les premiers clics dans le système pour mettre en route et à jour l’appareil
montrent déjà que l’Intel Core i7 de 11e génération est réactif. Ce sont les
benchmarks à venir qui en parleront le mieux. Il sera aussi intéressant de voir
si l’autonomie est au rendez-vous avec notre habituel test de lecture en
streaming.

Au niveau logiciel on trouve trois programmes additionnels ajoutés par LG
ajoutés à la liste de raccourcis par défaut dans la barre des tâches. Le premier
est “LG Control Center” qui offre accès à des réglages dans une interface plutôt
sympathique. On apprécie de pouvoir changer de mode de refroidissement
rapidement, par exemple pour mettre les ventilateurs en sourdine, même si
ceux-ci ne sont toutefois pas très bruyants même lorsque le processeur est
sollicité.

Centre de contrôle

Un logiciel séparé s’occupe quant à lui des mises à jour du matériel, alors
que cette fonctionnalité aurait pu être intégrée dans le LG Control Center, mais
il a le mérite d’exister et pourra éviter à l’utilisateur de chercher un pilote
sur la page de support officiel. Enfin, Virtoo, propose de lier son smartphone
Android ou iOS au PC pour contrôler l’appareil depuis son ordinateur.

Virtoo

L’utilisation au quotidien permet de vérifier que la réactivité est bien au
rendez-vous pour toutes sortes de tâches. Les benchmark confirment que le
fabricant a su tirer parti du Intel Core i7 1165g7 puisqu’avec un score de 2312
points il fait légèrement mieux que tous les autres ordinateurs testés avec ce
même processeur. Ce niveau de puissance égale celle délivrée par le dernier
MacBook Pro 16 pouces livré sous Intel lui aussi. Avec Geekbench le score
monocore s’établit à 1528 points contre 4973 en multicœur et 18535 au niveau du
GPU.

Référence

Est-ce que LG a choisi de privilégier la puissance au détriment de
l’autonomie ? Pour répondre à cette question nous lançons notre test d’autonomie
habituel, l’ordinateur connecté en Wifi, la luminosité réglée à 50% et l’audio à
40% pour visionner une série Netflix jusqu’à épuisement de la batterie. Au
passage on remarque que le son n’est pas très puissant, on ne s’attendait
toutefois pas à des miracles comme c’est bien souvent le cas sur les ordinateurs
portables.

Au final notre LG Gram 16 s’est montré plus endurant que ce que l’on
attendait au vu de la taille d’écran et de sa puissance. Il a en effet fallu
près de 11 heures pour qu’il déclare forfait. Une autonomie plus que bonne quand
il s’agit de travailler ou se divertir loin d’une prise de courant.

Au niveau puissance nous avons donc un ordinateur qui se place au même niveau
que le 16 pouces d’Apple sous Intel, encore en vente malgré l’arrivée de la
version sous Apple M1. Pour un supplément de puissance sous cette taille tout en
gardant un tarif raisonnable il faudra se tourner vers le MacBook Pro M1 ou le Huawei Matebook D16
sous AMD Ryzen 5, avec une autonomie moins bonne, mais qui a l’avantage d’être proposé à un prix
ultra-compétitif.

C’est peut-être ce point qui constitue le plus gros défaut de notre LG Gram
16 : il est proposé à un tarif assez élevé. Affiché à 1699 euros lors de
l’écriture de ce test son prix pourrait être un frein pour beaucoup
d’utilisateurs. La faible puissance de l’audio, même si elle est à noter, n’est
pas un défaut rédhibitoire pour un ordinateur portable.

Ceux qui ont le budget peuvent en revanche se réjouir. Ils vont profiter d’un
appareil extrêmement léger avec un écran flatteur ainsi que d’un clavier
confortable incluant un pavé numérique. Cerise sur le gâteau, il est assez
puissant pour supporter la plupart des tâches qui ne demandent pas une carte
graphique dédiée et surtout il offre une autonomie digne des bons élèves avec
écrans plus modestes. Si le but de LG était de réconcilier les 16 pouces avec
les usages en mobilité, il réussit parfaitement son coup avec ce LG Gram 16.



Source link