Maison connectée : bilan d’une année calme mais constructive


Maison connectée : bilan d’une année calme mais constructive

Au milieu des années 2010, la maison intelligente a entamé sa
démocratisation avec la déferlante des enceintes connectées et des
assistants vocaux. Depuis, leurs fonctionnalités n’ont cessé de s’étoffer
(contrôle des lumières, caméras, sonnettes, serrures et de dizaines
d’autres appareils…) tout en gagnant en simplicité d’usage.

Cette année, les nouveautés smart home ont été moins nombreuses et
spectaculaires. Mais cette « pause » s’est accompagnée d’une consolidation
de certains socles techniques et des principaux usages. On passe cette
année en revue.

Réseau

La façon dont les appareils se connectent évolue et continuera d’évoluer en
2022. Les grands acteurs du secteur, notamment Amazon et Google,
investissent dans ce domaine et travaillent sur la manière dont les
équipements smart home communiquent entre eux.

Matière

Initialement appelé CHIP (Connected Home over IP), ce projet a été
rebaptisé
Matière à la mi-2021. Il consiste à créer un protocole unifié pour les grandes
marques qui permettrait aux équipements domotiques de fonctionner ensemble
de manière transparente. Il est décrit comme « une norme unique, basée sur
l’IP, open source, qui fonctionne sur le Wi-Fi, prend en charge toutes les
principales plateformes de contrôle et agit comme un langage universel que
les appareils de la maison intelligente peuvent utiliser pour se connecter
et se comprendre.
»

En 2021, Matter a été adoubé par de grandes marques comme Amazon, Apple,
Google et Samsung. Avec des soutiens de ce calibre, et si tout se passe
comme prévu, Matter devrait vraisemblablement changer la donne en matière
de maison intelligente courant 2022.

Trottoir Amazone

En janvier, Amazon annonçait le lancement de Sidewalk qui est entré en
service aux Etats-Unis en juin et activé par défaut sur les appareils Echo
et Ring compatibles. Ces derniers utilisent les signaux Bluetooth LE et 900
MHz LoRa, ainsi que le réseau sans fil domestique de l’usager, pour créer
une sorte de système maillé qui maintient en ligne les appareils situés à
la limite de la portée du réseau. Cela s’étend aux autres équipements du
voisinage, ce qui signifie que l’appareil du voisin peut utiliser votre
réseau pour rester en ligne. Sidewalk permet aux produits Echo et Ring
d’être connectés plus efficacement et ainsi d’éviter les problèmes de
fonctionnement. Selon les explications de nos confrères de CNET.com, ce
dispositif n’est pas aussi flippant qu’il en a l’air. En effet, il utilise
plusieurs couches de chiffrement et supprime régulièrement les données et
identifiants afin de préserver la confidentialité. Sa disponibilité en France n’a pas encore été évoquée par Amazon.

Sonnerie Alarme Pro

Ring a lancé une nouvelle génération de son système de sécurité domestique
à installer soi-même. Le Ring Alarm Pro n’est pas seulement un système de
protection : il fonctionne avec un routeur Eero pour créer un réseau Wi-Fi
maillé, un Wi-Fi de secours utilisant des données cellulaires (en cas de
coupure de courant ou d’Internet), des fonctions de surveillance de la
sécurité d’Internet et de l’utilisation, un stockage et un traitement local
pour certains des équipements vidéo Ring, une compatibilité avec Alexa
Guard et Z-Wave.

Wi-Fi 6 et 6E

Cette nouvelle norme Wi-Fi ne date pas de cette année, mais 2021 a vu
l’arrivée de plusieurs nouveaux routeurs
Wi-Fi 6 sur le marché. A la clé, des vitesses de connexion plus rapides, des bandes
passantes plus puissantes et une meilleure portée pour les objets
connectés. Le problème est que trop peu d’appareils sont déjà compatibles
avec ce nouveau Wi-Fi. Pour l’instant, il ne s’agit que d’une poignée de
smartphones, d’ordinateurs portables et de routeurs récents (voir la liste
ci-dessous).

Mais nous pensons que l’adoption du Wi-Fi 6 devrait accélérer dans les mois
à venir.

De nouvelles fonctionnalités

Les grandes marques ont mis à jour leurs appareils avec plusieurs
fonctionnalités matérielles et logicielles importantes.

La technologie de détection du sommeil de Google

En mars 2021, Google a lancé la deuxième génération du Nest Hub. Cet écran
connecté de 8 pouces est l’un de nos préférés, surtout si vous recherchez
un appareil qui ne possède pas de caméra. Il inaugure un système de
détection du sommeil chargé de nous aider à en maximiser les bénéfices en
prodiguant une analyse et des conseils. A cette fin, l’écran s’appuie non
pas sur une caméra, dont personne ne voudrait dans une chambre à coucher,
mais sur la puce radar Soli qui détecte les mouvements et des microphones
qui captent les sons. Une solution totalement désactivable qui évite bon
nombre des problématiques de confidentialité que posent les caméras
frontales. Cette détection de mouvement sert également à accomplir des
gestes rapides pour contrôler la lecture/pause d’un média, la répétition
d’une alarme ou d’un minuteur en mettant la main à plat face à l’écran. Il
est probable que cette technologie soit présente dans de futurs écrans
connectés de Google.

La puce AZ2 d’Amazon

La puce AZ2 annoncée par Amazon en septembre est 22 fois plus rapide que la
puce précédente, l’AZ1. Elle permet également la reconnaissance vocale et
la reconnaissance faciale. Une techno baptisée Visual ID que l’on retrouve
sur l’Spectacle d’écho 15 récemment annoncé et probablement sur tous les futurs appareils Echo à
l’avenir.

L’ultra large bande d’Apple

Cette année, Apple a lancé sa balise
AirTag dans le but d’aider les utilisateurs d’iOS à retrouver leurs affaires. Elle
s’appuie sur les capacités ultra large bande (ultra wideband ou UWB) de la
puce U1 d’Apple qui équipe l’iPhone 11 et les modèles suivants. Il s’agit
d’une amélioration significative par rapport au Bluetooth, qui permet de
détecter des objets connectés avec une précision de 5 à 10 centimètres. Les
AirTags sont la première exploitation concrète de cette technologie chez
Apple. La HomePod Mini est également équipée de la puce U1 qui s’en sert
pour améliorer la fonction de transfert audio avec les
iPhone
compatibles UWB ou pour localiser un AirTag en émettant un son.

La sécurité domestique monte en puissance

Si presque toutes les grandes catégories d’équipements smart home ont eu
droit à un renouvellement de leurs gamme cette année, c’est la sécurité qui
a connu la plus forte croissance. C’est dans cette catégorie que nous avons
vu des produits réellement nouveaux.

La sécurité domestique Nest

Google a racheté Nest, célèbre pour ses thermostats intelligents, il y a
près de sept ans, et a depuis développé la marque pour en faire un
concurrent sérieux sur de nombreux marchés. Ainsi, Nest a lancé une
nouvelle gamme de systèmes de sécurité, comprenant une caméra intérieure,
une caméra extérieure, une caméra avec projecteur intégré et une sonnette
vidéo sans fil.

Les systèmes de sécurité Ring

Ring a lancé près de 20 nouveaux appareils, de la Ring Alarm Pro à la
Sonnette 4, en passant par la Ring Video Doorbell Pro 2 et la Ring Video Doorbell
filaire.

Mais parallèlement à ce déluge de nouveaux produits, le constructeur s’est
également battu pour réhabiliter son image outre-Atlantique à la suite de
diverses polémiques au sujet de son application Neighbors, de relations
avec les services de police, et de problèmes de sécurité.

Il est difficile de dire dans quelle mesure ces controverses ont réellement
porté atteinte à la marque Ring, étant donné que l’entreprise occupe
toujours une position puissante sur le marché. Par ailleurs, Ring propose
des options de pointe en matière de sécurité et de confidentialité
(chiffrement vidéo de bout en bout et stockage et traitement en local avec
le service Ring Alarm Pro).

Le reste du peloton

Amazon et Google ne sont pas les seules entreprises à développer des
dispositifs de sécurité domestique populaires. Arlo, Wyze, Abode et de
nombreux autres développeurs ont continué à étoffer leurs gammes. Les
caméras de sécurité d’Arlo restent parmi les meilleures de leur catégorie
pour la plupart des utilisateurs et Wyze continue de faire baisser les prix
dans l’ensemble du secteur.

Contrairement à d’autres, le marché de la sécurité domestique restera
incroyablement compétitif en 2022, et pas seulement en ce qui concerne les
caméras de sécurité et les sonnettes vidéo. De plus en plus, des sociétés
comme Wyze, Ring et d’autres proposent des systèmes de sécurité domestique
étendus incluant parfois des abonnements de surveillance professionnelle.

Avec

2021 n’a pas vu de bond technologique majeur dans le domaine de la maison
connectée. Mais le marché a gagné en maturité au point de vue des normes,
de la protection de la confidentialité et les modèles existants ont été
peaufinés.

Article de CNET.com adapté par CNETFrance

Image : Josh Miller, Chris Monroe, Hobie Crase, Sarah Tew/CNET



Source link