Amazon Prime Video : 2 films et séries fantastiques à regarder ce soir


Amazon Prime Video : 2 films et séries fantastiques à regarder ce soir

En ce mardi de décembre, rien de tel que de s’installer confortablement devant Amazon Prime Vidéo pour profiter d’un excellent programme. Les bons films et séries ne sont pas ce qui manque au catalogue de la plateforme de streaming SVoD, et vous auriez tort de ne pas en profiter.

Tester gratuitement Amazon Prime Video >

Ce soir, la rédaction de CNET France vous conseille de voir (ou revoir) LLe Seigneur des Anneaux : La Communauté de l’Anneau et la série Prédicateur.

Quels films et séries regarder sur Amazon Prime Video ce soir ?

Un chef-d’œuvre de la fantasy : Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l’Anneau

Synopsis

Le jeune Hobbit Frodon Sacquet hérite d’un anneau. Il s’agit de l’Anneau Unique, instrument de pouvoir absolu qui permettrait à Sauron, de régner sur la Terre du Milieu et de réduire en esclavage tous ses peuples… À moins que le modeste Hobbit et ses fidèles compagnons ne parviennent à emporter celui-ci jusqu’en Mordor, lieu où il a été forgé, et à le détruire pour toujours. Un périlleux voyage jalonné de nombreux dangers.

L’avis de CNET France

Voilà tout juste 20 ans, le premier volet de la saga du Seigneur des Anneaux sortait sur les écrans, et allait changer la face du cinéma à jamais. L’occasion de revoir ce grand film, première pierre d’une trilogie de fantasy emblématique. Mais deux décennies plus tard, La Communauté de l’Anneau est-il toujours aussi bon ?

Rassurez-vous, les grands films sont comme les grands vins, ils se bonifient avec l’âge. Même si quelques effets spéciaux ont naturellement vieilli avec le temps, le film a gardé toute son efficacité et tout son charme intemporel. Tout ça grâce à la qualité de son adaptation, qui parvient à réaliser l’irréalisable : adapter des romans et un univers d’une densité folle, et en tirer un récit solide, cohérent et équilibré qui conserve l’essence du matériel d’origine.

Ce premier volet pose avec brio les pierres de son univers, et les tenants et aboutissants de son intrigue complexe. Moins nerveux et naturellement plus concentré sur ses personnages que sur des séquences d’action, La Communauté de l’Anneau n’est pourtant pas avare en scènes fortes et haletantes (comme celles du Mont Venteux et de la Moria notamment).

Le réalisateur Peter Jackson apporte son œil de fan de l’œuvre originale et du genre fantasy pour sublimer chaque séquence, oscillant avec justesse entre simplicité bienvenue et iconisation, émerveillement et exaltation d’un univers riche en symboles. Il parvient ainsi à tirer toute l’essence fantastique de son histoire, pour en faire un récits aux mille tons et émotions.

La Communauté de l’Anneau reste une valeur sûre et toujours un véritable enchantement à revoir 20 ans après sa sortie. Le plus difficile sera peut-être de ne pas enchaîner ses deux suites dans la foulée…

  • Regardez la bande-annonce du film :

Une série percutante et irrévérencieuse : Preacher

Synopsis

Le révérend Jesse Custer, un homme d’église d’une petite ville américaine au passé trouble, voit ses fidèles partir et laisse s’éteindre sa foi. Mais il va bientôt avoir la preuve que Dieu existe bel et bien quand il se retrouve possédé par Genesis, une entité divine qui lui donne le pouvoir de soumettre quiconque à sa Voix. Avec son ex-compagne cambrioleuse, et Cassidy, un vampire irlandais centenaire, il va partir vers les voies impénétrables du Seigneur.

L’avis de CNET France

Avant l’acclamée Les garçons, il y avait la série Prédicateur. Elle aussi adaptée de comics de Garth Ennis, ce show déjà signé Seth Rogen et Evan Goldberg, devrait plaire aux fans des anti super-héros de la Vought International. On y retrouve les ingrédients qui ont fait le succès du programme super-héroïque : de la violence gore, un ton irrévérencieux et trash, et une critique corrosive et à peine dissimulée de la société américaine contemporaine.

En tant que révérend, le personnage de Jesse Custer, croisera le chemin de la lie de l’humanité. L’occasion de faire exploser quelques rotules et un paquet de tabous, de conventions sociales arriérées et de facettes peu glorieuses des États-Unis, dans une débauche jouissive de violence.

Volontairement dans l’excès et la surenchère, le ton de la série pourra déplaire au plus sensible. Mais les amateurs de “trash” et d’irrévérence seront aux anges. D’autant que la qualité de l’écriture et de la mise en scène s’allie à un casting redoutable. En complément de l’impeccable Dominic Cooper (Jesse Custer), on retrouve Ruth Negga (Aimant, Ad Astraen Tulip O’Hare, l’ex de Custer, et Joseph GilgunInadaptés) dans le rôle du vampire Cassidy.

Un cocktail forcément explosif pour une série qui ne vous laissera pas indifférent, et dont les 4 saisons et 43 épisodes sauront animer vos soirées pendant un bon moment.

  • Regardez la bande-annonce de la série :



Source link